nos top partenaires
la météo
Nous sommes en Hiver.



Il fait froid et la neige est arrivée ! Les paysages autour de vous seront principalement blancs et immaculés avec une température très basse. Couvrez-vous bien !

Partagez | .
 

 Phillibert Lafontaine - Même que j'ai pas peur !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Coeur


Messages : 10
Date d'inscription : 19/11/2014
Points MS : 39
Points d'apprentissage :
0 / 1000 / 100


MessageSujet: Phillibert Lafontaine - Même que j'ai pas peur !   Sam 30 Jan - 14:12

CARTE SUR TABLE
.


NOM : Lafontaine
PRÉNOM : Phillibert
AGE : 18ans
SEXE : Masculin
ESPÈCE : Youkai
CLASSE : Coeur
CATÉGORIE : Combat

STYLE DE COMBAT MAÎTRISÉ : Ne sait pas se battre. Sauf en forme libérée (cf pouvoirs).
COMPÉTENCE MAÎTRISÉE : Bouclier

~ Description caractérielle
.

Phillibert, ce bon Phillibert... Comment le décrire ? C'est avant tout quelqu'un de joyeux. Toujours le mot pour rire, quoi que son humour soit plutôt lourd. C'est d'ailleurs un cercle assez vicieux : il a tendance à penser que toute personne remballant son humour cache quelque chose... "Qui pourrait sincèrement me trouver lourd ?" doit-il penser. De ce fait, plus vous le repousserez et plus il s'accrochera. Jusqu'à ce qu'il trouve quelque chose chez vous qui justifie votre comportement, que ce quelque chose existe ou non d'ailleurs. Car Phillibert, c'est quelqu'un de curieux et de rationnel, à sa façon. Tout doit avoir une raison, et il se doit de la trouver, de la comprendre. Vient alors un énième défaut chez notre jeune ami. Sa perspicacité doublée à son don naturel pour faire échouer les choses. D'une part, il est d'une logique très simple et particulière, naïve. "Attends, cette fille n'aime vraiment pas le chocolat ?..Sûrement qu'elle l'aime tellement qu'elle en a honte...Pourquoi..?". Et voilà. C'est tout ce qui lui aura fallut comme raison de se rapprocher de vous, de vous espionner... Et c'est là que son don de rater les choses apparaît. Durant sa mission d'espionnage qu'il se sera inventé, il y a de forte chance qu'il foute en l'air votre premier rencard avec votre âme sœur (après quoi il partira en courant en abandonnant sa mission, temporairement).

Très grossièrement, on pourrait donc dire que Phillibert n'est qu'un imbécile heureux qui fait tout foirer.

Mais ça serait grossier et surtout très faux. Car paradoxalement, Phillibert est à des années lumières d'être idiot. Si la pratiques est un fiasco pour lui, il excelle en théorie (tant que ça ne demande pas trop de raisonnement personnel) et sans la moindre triche, car il y consacre une quantité de travail gigantesque : étant issu d'une famille noble Française, il s'oblige à s'armer d'un bulletin d'excellence en terme de savoir. Au cours de ses années à l'académie, il a donc amasser une quantité remarquable d'information dans beaucoup de domaines : de la simple culture générale en passant par une connaissance remarquable des créatures peuplant le monde et leurs faiblesses, jusqu'au simple noms et fonctions de plantes... Tout ça, il le sait. Sur le papier. Car si vous alliez sur le terrain avec lui, vous ne verriez que sa tendance à très rapidement se laisser dépasser par ses émotions, au point d'être capable de confondre une plante mortelle avec une rose qui sent bon. Bref, il n'est pas du tout fiable. Pire. Comme vous l'aurez peut être compris suite à ses tendances à abandonner les missions qu'il se confie lorsqu'elles tournent mal, notre coeur est plutôt lâche. Lâche et pleurnichard. Assez pour que dans toute l'académie, il se soit construit une réputation de "worst mate ever". Le genre de réputation qui entraine beaucoup de personne à, en se voyant attribuer une mission en sa compagnie, demander à la direction de changer de coéquipier. Étrange pour un coeur de catégorie combat, non ? D'autant plus que, des missions qu'il a réalisé seul, peu d'entre elles ont été ratées.



Il y a finalement une dernière chose que vous devez savoir sur Phillibert Lafontaine. Tout cela n'est qu'un masque gigantesque. Si vous possédez un pouvoir de lecture de pensées, la différence entre ce qu'il dégage et ce qu'il est vraiment est telle que vous penserez à une défaillance de votre pouvoir. Intérieurement, Phillibert est extrêmement posé et réfléchi. Rationnel comme peu de personne même. Plusieurs choses le motivent néanmoins de continuer à paraître pour l'idiot de service.
Premièrement, il a compris une chose : personne ne veut d'un demeuré. L'idiotie, c'est la défense la plus puissante contre le reste du monde. Soyez le parfait demeuré, et personne ne voudra de vous, tout le monde vous laissera tranquille.
Deuxièmement, l'idiotie, c'est aussi la meilleure des attaques. Soyez le bouffon de la cour, et personne ne prêtera attention au moindre danger que vous pourriez représenter, parce qu'à leurs yeux, vous n'en représenterez aucun.
Et dernièrement, c'est quand même vachement drôle de tromper tout le monde.

Pour terminer, vous pouvez tout de même noter un point commun entre ces deux personnalités : dans un cas comme dans l'autre, Phillibert à vraiment un humour de merde.

~ Description physique
.

"Oh la vache". Quoi ? Mais non ! Ce n'est pas du tout dans le sens de la surprise que vous direz ça en le voyant ! Vous parlerez plutôt de sa chemise à motif de vache. Ou peut être serez-vous en train de parler de sa touffe de cheveux, qui, de vous à moi, laisse plutôt penser au bout de la queue d'une vache. Ou peut-être même que vous penseriez à cela à cause de sa voix, semblable à un beuglement, lorsqu'il pleurniche. Enfin, ne jugeons pas trop vite !

Phillibert, c'est quelqu'un de taille normale, pour un garçon de son âge : environ un mètre soixante-quinze. Des cheveux noir avec de légers reflets bleutés, et des yeux tendant entre le vert et le bleu... Des yeux ? Non, en fait juste un. Car voici le premier tic débile d'une longue liste de notre jeune ami : il garde souvent si ce n'est tout le temps, son œil droit fermé. Deux raisons à cela : la première serait qu'il s'impose un handicape, car il se considère trop fort. C'est ce qu'il dit aux enfants pour les épater. Le vraie raison, c'est que dans son enfance Phillibert aimait beaucoup faire de la trottinette. Mais un jour alors qu'il allait à toute vitesse, un moucheron lui rentra dans son œil droit, provoquant une chute mémorable pour notre ami... Qui s'en sorti sans aucune égratignure d'ailleurs, preuve de sa grande résistance physique soit dit en passant. Ce qu'il faut retenir dans cette histoire, c'est que Phillibert à longtemps pleuré ce moucheron, et l'a considéré comme celui qui le rendrait borgne : n'ayant jamais retrouvé le cadavre de l'insecte, Phillibert fut persuadé qu'il s'était installé dans son œil... Et qu'il y avait pondu des œufs. Le jeune cœur a donc une peur bleue d'ouvrir cet œil et d'y voir sortir cette famille d'insecte.

En dehors de ce tic débile, Phillibert n'a pas beaucoup d'autres particularités. Souvent vêtu d'une veste noire par dessus une chemise à motif de vache (car Phillibert aime les lactoses). Il a une silhouette assez fine, et dégage plus que personne un air de maladresse. Il possède une démarche qui, à chaque pas, vous laisse craindre une gaffe monumentale. Et pourtant, il est capable d'une très grande agilité, qui s'explique par le fait qu'il à un don pour se mettre dans des galères pas possibles, il a donc appris à esquiver plutôt bien les coups qu'on pourrait vouloir lui donner.

Néanmoins, lorsqu'il retire son contrôleur de puissance, un gigantesque contraste se dessine. Mais avant, parlons en, de son contrôleur. Il est un peu particulier : c'est une pomme de terre (car il aime les féculents). Pour activer sa forme libérée, il lui faut tout simplement exploser cette patate. Ainsi, malgré ce style formidable, ce contrôleur présente tout de même un énorme défaut. Cette pomme de terre met environ 3 heures à se reformer d'elle même, après sa destruction. Il ne peut donc se transformer qu'une seule fois toute les trois heures.

En ce qui concerne la transformation en elle même, elle confère à Phillibert une nouvelle silhouette. Une silhouette dégageant beaucoup plus d'assurance, de calme, et de maîtrise de soi... Il gagne ainsi plusieurs centimètres et quelques kilos en plus. Des cornes sortent également de sa masse de cheveux, et pour finir, ses vêtements se voient également changés pour un long manteau de cuir de vache. Car Phillibert, il aime les vaches.


~ Histoire
.

C'est un 15 mai que je suis né, d'une très grande famille Française. Grande dans le sens de la renommée par contre, car je suis fils unique. Je n'ai jamais vraiment compris ce que faisait mon papa, Richard Lafontaine, ni ma maman, Marjorie Lafontaine, mais une chose est sûre : ils étaient (et sont, puisque toujours vivants) très importants, et remplis d'argent. Je n'ai ainsi jamais manqué de rien, si ce n'est d'un cerveau fonctionnel vous dira mon oncle. Mon oncle, c'était un peu le Scar de la famille et pour causes : non seulement il était jaloux de mon papa son frère, mais en plus il s'appelait Oscar. Lui par contre, il est mort, assassiné par "la basse populace", d'après sa femme, Victoria Lafontaine. Ensemble, enfin, avant que lui ne meurt du coup, ils ont eu une enfant, ma cousine : Mélodie Lafontaine, et pour être honnête, c'est une sale peste. Largement gâtée par notre grand père Hector Lafontaine. Lui, c'était un brave type. Un peu grognon parfois, et incontestablement fan de Mélodie. Il ne me détestait pas pour autant, loin de là même, mais avait quand même cette préférence nettement marquée pour Mélodie. Sa femme Brigitte Lafontaine, ma grand mère, avait également cette préférence, parce qu'elle la trouvait belle et talentueuse, comme sa fille, ma tante Mélanie Lafontaine, la sœur de mon père qui l'avait elle aussi, cette préférence pour Mélodie. Mes parents aussi d'ailleurs.
En fait, tout le monde l'avait cette préférence. Je dirais même que tout le monde dans ma famille a, à chaque instant de ma vie, préféré quelqu'un d'autre de la famille plutôt que moi. J'insiste néanmoins sur le fait que non, je n'étais pas pour autant mal aimé. Simplement moins préféré. N'empêche que si cette différence était une masse, elle pèserai sur la balance. Mais bon, les balances sont devenues illégale dans la famille depuis que Tante Mélanie a déclaré que tant qu'elle n'aurait pas perdu ses kilos en trop, personne n'aurait droit de se peser. Mais ça, c'est une autre histoire. Et vous n'allez quand même pas me dire que vous préféreriez l'histoire de ma tante plutôt que celle que j'essai de vous raconter, hein ?


J'ai toujours été quelqu'un de plutôt marginal. M'émerveillant pour un rien, doutant de ce qui était acquis pour tous, curieux de la forme de la semelle de la chaussure du voisin, du nœud de cravate de Père, de la coiffure de Tante Victoria... Et ça, ça ne plaisait pas. Plus important encore, le fait que ça ne plaise pas me déplaisait. C'est à l'âge de sept ans qu'une nouvelle personnalité de moi apparue. Lassé de mon comportement, mon grand père décida qu'il en était assez, que je ne pouvais pas être un Lafontaine, que quelque chose devait bien prouver que je l'étais. Malgré notre famille d'origine Youkai, peu d'entre nous avaient recours à l'utilisation de forme libérée, puisque notre famille n'était pas du tout connues pour sa force. Mais ma différence fut telle que l'on se demanda "et si c'était ça, qui le différenciait de nous ?". On m'ôta donc le contrôleur de puissance que l'on m'avait donné à ma naissance, un simple bracelet... Puis l'on observa. Je n'avais moi-même pas compris ce qu'il se passait. Je me sentis changer, ou plutôt évoluer. Mon corps gagna vingt bons centimètres, des cornes me poussèrent au niveau des tempes, et bizarrement, mes vêtements en furent eux aussi changés. Mais surtout, je sentis une différence psychologique. D'une, je percevais une force, une pression ambiante ou je ne sais trop quoi... Une sensation de pouvoir plus grand, de très grande force. De deux, je me sentis changer. Plus détaché des choses, plus mature dans mes pensées, plus réfléchi. Et cette dernière sensation ne me quitta plus jamais, même après ma retransformassions. Et dans la surprise de l'évènement, je ne pus cacher à ma famille ce changement complètement. Si par choix, mon comportement de la vie de tout les jours ne bougea pas d'un fil (car je le considérais comme une importante facette de moi), mes proches savaient qu'intérieurement, j'étais digne de la famille. Ils prirent même en admiration les capacités de combats que je semblais avoir (Ciao ciao Mélodie, c'est qu'on parlait moins de toi à ce moment là). Deux choses furent alors décidés :
-La première était que, puisqu'ils en avaient les moyens et commençaient à un peu croire en moi, j'eus en cadeau et encouragement pour développer mes capacités, le choix d'un contrôleur de puissance. Ce que je voulais. Fidèle à moi-même, et aussi, peut être trop jeune pour avoir vraiment du recul sur l'opportunité, je choisis... Une pomme de terre (mon dieu ce qu'il fut délicat de réaliser mon souhait).
-La deuxième fut que je n'étais clairement pas destiné à reprendre les affaires de la famille. Je fus donc dans un premier temps envoyé dans une de ces académies militaires... A la plus grande honte de mes parents. Déjà, mon contrôleur de puissance était un féculent, soit. Mais j'étais de catégories combat sans aucune notion de combat, aucune bravoure... Je faisais honte au nom des Lafontaine. Une partie de la famille voulant tout de même croire en moi, il fut décidé de m'envoyer loin de la famille pour ne pas salir son nom. L'académie Rakishou fut alors choisie pour moi aux environs de mon dixième anniversaire.

Trop gentil pour les piques, pas assez dynamique pour les carreaux sauf lorsqu'il s'agissait d'expliquer pourquoi le vert était une couleur laide (en déplaise aux trèfles)... Je fus ainsi envoyé chez la classe des cœurs.


~ Arme(s) / Magie(s) / Catégorie(s) de combat maitrisée(s) :
.


"Tu m'touches je pleure" (forme humaine) : Agile, ça il l'est ! Mais surtout pour éviter les ennuis. Si ses capacités d'esquives sont plutôt bonnes, il arrive tout de même au jeune homme de s'en prendre de sacrée bonne en pleine poire... Forte heureusement, il l'a plutôt dure, la poire (la tête). En effet, Phillibert à tendance à bien supporter les attaques (même s'il pleurniche assez facilement, enfin, d'après lui, cela fait en réalité parti d'une stratégie de défense : susciter la pitié chez son ennemie pour mieux frapper). En ce qui concerne ses capacités d'attaques, car rappelons le, il est de catégorie combat... Vous allez rire, mais... Il ne sait absolument pas se battre. Du tout. Il a même tendance à ne pas oser frapper.


NB : Ce qui suit n'est valable uniquement sous forme libérée : Cette dernière procure à Phillibert deux formidables cornes qui poussent sous sa masse capillaire. Ces dernières servent d'antenne pour capter et utiliser une énergie ambiante. Il y a donc deux points faibles :
-La transformation en elle même. Son contrôleur de puissance est particulier (cf physique du personnage), se transformer constamment n'est donc pas une bonne idée. De plus, s'il ne subit pas un énorme contre coup, il ne peut néanmoins pas se maintenir sous cette forme plus de dix minutes.
-Les cornes. C'est ces dernières qui, grâce à leur fonction de capteur d'énergie, renforcent ses attaques (à noter tout de même le surplus donné par la transformation). Elles ne sont pas destructibles, mais de violents coups répétés perturberont l'absorptions de l'énergie, et donc, les capacités qu'elle procure, que voici :

"J'te touche tu pleures" (forme libérée) : Ses fameuses cornes lui permettent donc de capter et d'utiliser une énergie ambiante. A tel point qu'il est alors capable de créer quelques frictions dans l'air... Mais ça, c'est juste pour le style.
Retenez juste que suite à cette énergie ambiante qu'il est capable d'absorber et de concentrer en certains points, les coups qu'il est capable de donner peuvent devenir dévastateurs (d'autant plus dévastateurs du fait de sa forme obligatoire de Youkai) et extrêmement rapide.



"Peau d'vache" (forme libérée) : Cette hyper-sensibilité à cette énergie entraine ainsi une certaine solidification de sa peau, ce qui le rend plus difficile à blesser avec des armes à feux ou blanches (mais pas impossible).



MON PETIT FAMILIER
.

{Si vous en possédez un avant d'entrer à l'académie, celui-ci sera placé sous la garde d'un surveillant ou du directeur le temps que vous ayez les messages rp requis. Si vous n'avez pas d'idée de suite ce n'est pas grave, c'est facultatif.}

NOM : { Ecrire ici. }
SEXE : { Ecrire ici. }
ESPÈCE : { Ecrire ici. }
CATÉGORIE : { Monture, Combat, Magie }
DESCRIPTION : { Lien avec votre personnage, la façon dont ils se sont rencontrés s'ils se connaissaient avant d'entrer à l'académie, ce qu'il est capable de faire etc... }

DERRIÈRE L'ECRAN
.


PRENOM : Soleil
AGE : / ans
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? C'EST MOI SHAYNE
CODE : Ok by Shayne (mdr)
PETIT BLABLA : ) ? J'ai juste un petit peu édité le caractère de Phillibert ; le reste n'a pas changé du tout. Je laisse un peu ma fiche en pas validé quand même, au cas où quelqu'un aurait quelque chose à redire !


______________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin



Messages : 2288
Date d'inscription : 11/06/2013

Espèce : Hukai
Catégorie : Magie - Pyromancienne
Niveau : Université
Classe : As
Points MS : 942
Points d'apprentissage :
8 / 1008 / 100


Carte Rakishou
Inventaire & trucs:

MessageSujet: Re: Phillibert Lafontaine - Même que j'ai pas peur !   Sam 30 Jan - 14:36

Wah le dark Phillibeeeert
validé

______________

Les récompenses:
 

Fiche de personnage // Fiche de liens // Je parle en #ff0000 // FC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modo


Messages : 816
Date d'inscription : 24/02/2014
Espèce : Hukai
Catégorie : Magie
Niveau : Lycée
Classe : Pique
Points MS : 225
Points d'apprentissage :
66 / 10066 / 100


Carte Rakishou
Inventaire & trucs:

MessageSujet: Re: Phillibert Lafontaine - Même que j'ai pas peur !   Sam 30 Jan - 18:36

Allala shae c'est une merde, elle a pas mis dans la bonne partie

______________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Phillibert Lafontaine - Même que j'ai pas peur !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Phillibert Lafontaine - Même que j'ai pas peur !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Phillibert Lafontaine. Vous buverez de mon eau.
» Bonne fête mon Lafontaine !!!
» Coeur De Loup - Phillipe Lafontaine
» Jean Racine
» Claire Lafontaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le nouveau moi :: Présentations :: Présentations validées :: Coeurs-