nos top partenaires
la météo
Nous sommes en Hiver.



Il fait froid et la neige est arrivée ! Les paysages autour de vous seront principalement blancs et immaculés avec une température très basse. Couvrez-vous bien !

Partagez | .
 

 A song of ice & fire - Shayne O'Reily & Shae Swann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
avatar



Messages : 2288
Date d'inscription : 11/06/2013

Espèce : Hukai
Catégorie : Magie - Pyromancienne
Niveau : Université
Classe : As
Points MS : 942
Points d'apprentissage :
8 / 1008 / 100


Carte Rakishou
Inventaire & trucs:

MessageSujet: A song of ice & fire - Shayne O'Reily & Shae Swann   Dim 19 Jan - 10:21

Un sourire satisfait aux lèvres, je fais tourner mon téléphone dans ma main droite. Je suis assise dans un coin de la salle d'entrainement, attendant patiemment mon heure. Enfin en l'occurence, j'attends une réponse d'un personnage que je commence à considérer comme important. Ce pique que j'avais croisé à ce stupide bal de l'académie et à qui j'ai laissé une impression suffisamment forte pour qu'il fouille le bureau du directeur à la recherche d'anecdotes croustillantes sur moi. Un peu plus et j'en rougirai.
Mon téléphone vibre entre mes doigts et je rapproche lentement l'écran de mes yeux, laissant échapper une exclamation satisfaite à la lecture de ce qui s'y trouve.

Il me reste donc 20 minutes pour m'entrainer à ce fichu don de voyance. En toute honnêteté je ne pensais pas qu'il me serait utile un jour, puisque dans cette académie on vous prémâche le travail en mission en vous donnant tous les détails nécessaires. Bon, ok, je l'ai utilisé une ou deux fois pour voir quelles questions risquaient de tomber en test... Mais à part ça, vraiment, cet aspect de mes pouvoirs me passe par-dessus la tête.
Sans perdre un instant je saute sur mes pieds et enchaine quelques pirouettes vers le tas de bois que j'avais préparé en entrant. C'est que voyez-vous, j'avais une confiance absolue en sa réponse positive. S'il avait pris la peine de me contacter il ne cracherai pas sur une démonstration de ce que je savais faire. C'était dans la logique des choses. D'un autre côté, il fallait bien que je m'avoue qu'il m'intriguait. Je me souviens de la température qui avait bruquement chuté à un moment, lors de cette petite rencontre, et je l'avais immédiatement associé à ce geste qu'il avait fait : il avait machinalement porté sa main gauche à une bague à son annulaire droit. Je n'en ai pas l'air, mais je note les détails.
Ce qui voulait dire qu'il était soit Hukai, soit Youkai. Me voilà bien avancée.
Je mets le feu à mon petit tas de bois et je m'accroupis devant, l'encourageant d'une petite fireball. Ils ne disent rien mais je sens le regard des surveillants me brûler le dos. C'est d'un pénible ; on aurait pu croire qu'à nous, étudiants, on nous laisserait un peu plus de liberté de mouvement. Quelle blague. L'agacement me fait grincer des dents et je secoue la tête comme pour chasser une mouche invasive. J'ai besoin de me concentrer plus que d'ordinaire, puisque c'est le talent que j'entraine le moins.

J'inspire puis expire profondément, je fixe mon regard dans les flammes. Au début je dois avouer que je ne vois rien et que ça m'agace x fois plus que ces connards qui n'ont rien d'autre à faire que d'essayer de me passer aux rayons X des yeux. Pendant cinq bonnes minutes je reste là, quasiment sans bouger. La chaleur ne me dérange pas, heureusement sinon je pourrai jamais tenir. Je sens quand même mes joues chauffer et mes yeux me piquer au fur à mesure que le temps passe. Le ronronnement que produit la combustion menace de me faire piquer du nez. Mais toujours rien.

Je finis par tomber sur mon séant en me frottant les yeux, grognant de frustration. Je prends mentalement note de m'entrainer plus souvent à cette connerie, même si une partie de moi sait que je ne risque pas de le faire. J'ai horreur des échecs.
C'est pour ça qu'après avoir refait un exercice de respiration pour calmer la vague de fureur qui menace de me submerger, je replonge mon regard dans le feu.

Cette fois-ci les résultats sont plus concluants et j'ai du mal à détacher mes yeux des formes qui vont et viennent. Mon pauvre cerveau essaye vainement d'y mettre de l'ordre et un coup d'oeil à l'horloge m'indique qu'il ne me reste que trois minutes pour le faire.

Mince. Je me concentre, ouvre grand ma main. Le feu devant moi amplifie avant de s'éteindre soudainement quand je referme brutalement mon poing. Je ferme les yeux en repliant mes jambes sous moi.
Je ne sais pas combien de temps je reste là, yeux fermés, à faire le tri dans les informations que je viens d'assimiler, à leur attribuer un sens, effectuant parfois quelques gestes brusques avec mes mains autour de ma tête quand quelque chose m'échappe, lâchant quelques exclamations satisfaites quand je comprends quelque chose. Mais quand je rouvre les yeux, Shayne O'Reily est en face de moi.

Je lui souris de l'air le plus affable dont je suis capable en battant des cils. Autant continuer sur la voie que j'ai lancé en échangeant des messages avec lui, d'autant plus que je sais que ça l'agace. Je me fous de savoir de quoi j'avais l'air quelques secondes auparavant, ce qui importe est le résultat.

"Sooo. Tu commences ?" Pas de banalités ; nous détestons ça autant l'un que l'autre. Autant passer directement à l'essentiel. D'autant que si je ne me suis pas trompée, cette petite démonstration devrait avoir un minimum d'intérêt. Fire & ice.

______________

Les récompenses:
 

Fiche de personnage // Fiche de liens // Je parle en #ff0000 // FC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
As
avatar


Messages : 624
Date d'inscription : 10/06/2013
Espèce : Youkai
Catégorie : Magie
Niveau : Université
Classe : As
Points MS : 790
Points d'apprentissage :
47 / 10047 / 100


Carte Rakishou
Inventaire & trucs:

MessageSujet: Re: A song of ice & fire - Shayne O'Reily & Shae Swann   Mar 21 Jan - 17:53

A song of ice & fire
Shae Swann & Shayne O'Reily



Shayne se trouvait au tableau d'affichage lorsqu'il reçu ce SMS : A l'origine, il regardait les missions affichées, histoire de voir lesquelles seraient intéressantes pour découvrir ce que valait Shae sur le terrain... Mais ça n'allait finalement pas être la peine de se creuser la tête pour cela puisque cette dernière l'invitait à ce qui allait sans doute être une démonstration de force des deux élèves, dans vingt minutes. Bonne nouvelle donc, elle semblait au moins curieuse de savoir qui il était. Aussi décida t-il, pour une fois, de se montrer ponctuel.

Lorsqu'il arriva, la lutine était assise par terre, dans une genre de transe. Devinant que la démonstration allait être musclée, le jeune homme décida de s'assurer qu'ils ne serait pas dérangés durant cette séance. Les élèves étant habituellement trop concentrés dans leur entraînement -et pouvant peut être faire d'excellente cible pour ce qui allait suivre-, Shayne ne devait donc s'occuper que des deux surveillants. Pour se faire, il sorti simplement de la salle, puis, en se concentrant et en jouant un peu avec son contrôleur de puissance, fis apparaître un solide pic de glace après quoi il le jeta contre une vitre à l'autre bout du couloir, puis attendis en retrait à l'entrée. L'effet fut instantané : les deux surveillants quittèrent leurs postes simplement pour jeter un coup d'œil, Shayne rentra, puis en refermant les portes derrière lui, se concentra encore plus. Sans hésité ni grimacer, il s'entailla la main avec un autre petit pic de glace, puis la tendis vers la porte de la salle, en fermant les yeux. Au fur et à mesure que le sang s'arrêtait de couler sur sa main, la température de la pièce descendit un petit peu et une épaisse couche de glace teintée de rouge se forma sur le cadre de la porte, de sorte à la bloquée. Ca ne retiendrait certes pas les surveillants éternellement, mais au moins assez pour laissez le temps aux deux étudiants de déballer leur puissance. 10 minutes à partir du moment où les pions verraient la barrière donc.

Après cela, Shayne se plaça en face de la demoiselle encore au sol, à quelques mètres. Elle l'invitait à commencer. Pourquoi pas, après tout, ils n'étaient pas là pour boire du thé... Ou se faire des tresses. Il répondit à cette demande par un sourire, puis ferma les yeux et reporta sa main à sa bague. Clairement, le but n'était actuellement pas de la blesser. Il choisit donc de tout simplement commencer par de la frime pure et dure, peut être avec un peu d'intimidation.

D'un geste brusque il leva sa main pour faire sortir un pic de glace pointu arrivant à peu près à l'épaule de la Lutine, faisant à la base un bon quart de mètre de diamètre et à moins d'un mètre de Shae. Là, notre étudiant ouvrit les yeux, la main toujours tendue vers le sommet du pic. Son poing se referma et en même temps, une fissure apparut sur toute la longueur du pic, accompagnée d'un bruit de verre éclatant. Ce bruit fit retourner quelques élèves qui étaient présents dans la salle, mais ils ne semblaient pas encore avoir remarqué qu'ils étaient pour l'instant enfermé avec deux fous.

Clairement, ce n'était actuellement qu'un petit numéro d'intimidation pure et dure ; mais notre jeune homme n'allait après tout pas se révéler d'un coup.

_On a pas eu l'occasion de vraiment se présenter -Faut dire que je sais déjà tout ce qu'il y a à savoir sur toi-. T'as eu le temps de fouiner, ou tu ne sais toujours pas qui je suis ? lança t-il tout en commençant à tourner autour de la carreau, en gardant tout de même une distance d'au moins quatre mètres entre eux.

Ça sonnait un peu égocentrique, mais qu'importe après tout ; ni lui ni elle n'était là pour jouer la comédie. Et le jeune homme ne désirait pas que connaître les pouvoirs de la demoiselle, mais bien la cerner, elle et sa façon de pensée, particulièrement par rapport à l'académie.



Dernière édition par Shayne O'Reily le Sam 25 Jan - 18:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar



Messages : 2288
Date d'inscription : 11/06/2013

Espèce : Hukai
Catégorie : Magie - Pyromancienne
Niveau : Université
Classe : As
Points MS : 942
Points d'apprentissage :
8 / 1008 / 100


Carte Rakishou
Inventaire & trucs:

MessageSujet: Re: A song of ice & fire - Shayne O'Reily & Shae Swann   Mer 22 Jan - 9:05

J’avais envie de me donner des baffes pour m’être laissée surprendre si facilement, mais j’avais réussi à rattraper le coup. Encore étourdie par toutes les images qui se bousculaient derrière mes yeux, je restais assise, espérant qu’il ne prenne pas ça pour un signe de faiblesse – parce que non, ça n’en est pas un. Trébucher et me casser la gueule, par contre… Tandis que là j’ai juste l’air à l’aise.
Il me rend mon sourire et mon air affable s’efface instantanément, remplacé par une intense concentration. Il ferme les yeux, sûrement pour se concentrer lui aussi – je confirme immédiatement mon hypothèse sur la magie, et j’en profite pour balader mon regard dans la pièce. Les surveillants ont disparus, le niveau sonore est au plus bas. Juste derrière lui, la porte est barrée par une pellicule de glace aux teintes rosées. Les coins de ma bouche se tordent en un rictus. Clever boy.

Mon attention se reporte sur lui quand brusquement je sens un truc froid au niveau de mon épaule gauche. Encore une fois, j'avais vu juste et par conséquent je me sens rassurée quant à la suite des évènements. Non pas qu’il m’inquiétait, mais j’aurai eu l’air fine si je m’étais plantée sur lui. Le bruit désagréable qui s’ensuivit fit écho à son geste de la main ; le pic de glace se fendit sur toute la longueur et je me relevais pour m’en approcher, tel le connaisseur d’art qui va examiner un chef d’œuvre. L’air appréciateur, j’en fis le tour.
Clairement, ça n’était pas du travail de débutant, mais de ce que je savais, ça, ce n’était rien. Donc il ne savait pas que je savais et cherchait à m’intimider.

Pardon ? Genre tu fais jaillir un pic de glace et je dois me prosterner à tes pieds ? Je reporte mon attention sur lui, lâchant quelques applaudissements avec un sourire sarcastique alors qu’il commence à me tourner autour. Je ne prends pas la peine de le suivre ni de lui répondre et lui répond par un sourire énigmatique en lui montrant le tas de bois encore fumant, où l’on pouvait encore voir quelques braises rougeoyantes.
« Et ca marche avec le sang des autres, le coup de la glace sur la porte ? » dis-je en plaçant moi-même l’index sur le pic de glace pour en tester le tranchant. La pointe se teinte de rouge et le sang dégouline jusqu’à mon poignet. Ignorant le peu de douleur, je lui adresse un autre sourire appréciateur avant de me retourner vers le feu.
Je reporte toute mon attention dessus, et je frappe mes mains deux fois. De nouveau, le feu est ronflant, comme si je ne l’avais jamais éteint. Sans laisser transparaître ma satisfaction, je le lui remontre. « Oh, oui, j’ai fouiné un peu, on peut dire ça comme ça. » Si se mettre dans un état de transe peut rentrer dans la catégorie fouinage.

A mon tour de lui tourner autour, tel un rapace, plus près de lui que lui ne l’avait fait autour de moi. Pourquoi croyez-vous que j’ai relancé le brasier ? Simple « au cas ou ».« Je suis assez déçue par ton background, y’a pas de quoi en faire un film. T’étais vraiment une kékette étant gamin, by the way. » Je m’arrête soudainement et fait crisser mes rangers sur le sol pour lui faire face. « La suite est beaucoup plus amusante. Hoho, tu parles de moi, mais toi… » Je laisse ma phrase en suspens en me contente de ricaner. « Naughty, naughty boy ! » Mon but n’étant pas de m’en faire un ennemi, je ne vais certainement pas prouver qu’il est responsable du meurtre de ce fils de prof quelques années auparavant… Mais s’il vient à se retourner contre moi je saurai me servir de cette information. Et comme il n’est pas, à contrario des autres élèves de cette foutue académie, dépourvu d’un cerveau, il aura enregistré ça, l’aura rapidement assimilé. De même qu’il pourra voir que j’ai fouiné plus que ce qu’il ne parait, puisque ça, ça n’apparait pas sur son dossier, personne n’ayant jamais pu établir sa culpabilité.

Soudainement mon ricanement s’arrête et je tends la main vers le tas de bois brûlant. Une minuscule boule de feu vient se poser dans ma main, puis se balader entre mes doigts, se promenant parfois dessus ça que cela ne me fasse souffrir. La blessure à l’index que je m’étais infligée vient même à disparaître à son contact.
« On va peut-être s’y mettre sérieusement maintenant non ? » dis-je l’air le plus sérieux du monde. « Je suis pas sûre que ton truc tienne très longtemps » à ce moment-là, je désigne vaguement la porte, « et nos cobayes n’ont pas encore réalisés ce qu’ils risquaient. Autant en profiter. »
J’amplifie sensiblement la taille de ma fireball en me tournant vers les autres élèves, les jaugeant chacun du regard, évaluant quoi tester sur lesquels.

Il avait tenté l’intimidation, ça n’avait pas marché et il allait certainement le remarquer, si ce n’était déjà fait. Quant à moi, si mon but était de cerner un peu mieux sa personnalité et ce qu’il est réellement capable de faire, j’aimerai voir la réelle raison de sa présence, de sa ponctualité (étonnante quand on commence à cerner le personnage) et surtout les véritables intentions qu’il nourrit à mon égard.


Hors RP:
 

______________

Les récompenses:
 

Fiche de personnage // Fiche de liens // Je parle en #ff0000 // FC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
As
avatar


Messages : 624
Date d'inscription : 10/06/2013
Espèce : Youkai
Catégorie : Magie
Niveau : Université
Classe : As
Points MS : 790
Points d'apprentissage :
47 / 10047 / 100


Carte Rakishou
Inventaire & trucs:

MessageSujet: Re: A song of ice & fire - Shayne O'Reily & Shae Swann   Jeu 23 Jan - 21:08

A song of ice & fire
Shae Swann & Shayne O'Reily



La lutine analysa l'œuvre de Shayne un certain temps, et ignora magnifiquement sa tentative de socialisation. Quoi que, elle admettait apparemment avoir fouillé elle aussi, puisqu'elle semblait être au courant pour les pouvoirs du jeune homme. Au passage, petite révélation sur le caractère de Shae au passage : Elle ne semblait pas avoir peur de se blesser elle non plus. Un autre bon point donc, elle commençait à les cumuler, quoi qu'il n'était pas vraiment surpris par ça, il n'en attendait pas moins d'elle après tout, il ne ferait pas une petite fixation sur elle pour l'avoir parmi ses alliées sinon.

Puis elle se rapprocha, décidée à faire comprendre à Shayne ce qu'elle savait de lui, et oui elle semblait savoir ce qu'il y avait à savoir ; plus que ce qu'elle était censée pouvoir savoir, plus compromettante que ce que lui avait sur elle. Au final, ça ne le dérangeais pas tant que ça, elle voyait ainsi qui il était et n'aurait pas besoin de lui faire de dessin sur jusqu'où il était capable d'aller. Ce qui le dérangeait, c'était sa source. Comment savait-elle ? Avait-elle été là ? Pendant qu'elle faisait son numéro de pyromane avec une boule de feu, le pique l'analysait, se repassait tout ce qu'il avait lu dans son dossier. Probablement son pouvoir de "Vision rouge"... En l'entrainant davantage, peut être serait-elle apte à révéler quelques secrets de l'académie. Il nota également la coupure de son doigts que la boule de feu gomma. Dommage que la chaleur agaçait Shayne ; si ce n'eut été le cas, les dons de soigneuse de la carreaux auraient pu lui être utile eux aussi.

Bref, pépin trois pommes semblait pressée de se mettre vraiment à la démonstration et elle n'avait pas tort, même s'il ne comptait de toute façon pas montrer son stade de puissance le plus avancé ; ici serait trop risqué. Tranquillement, il se dirigea vers le pic de glace précédemment destiné à légèrement intimidé Shae. Il le cassa de sorte à obtenir un bout coupant comme du verre, puis se mis à côté de la demoiselle.

_En scène alors.

Ne comptant pas faire les choses à moitié, Shayne était bien décidé à compliqué la démonstration de puissance en y impliquant tout les élèves à proximité. Pour cela, il concentra un peu plus d'énergie, puis lança son pic comme un couteau en direction d'un groupe d'environs cinq élèves cœurs, d'environs leur âge. Une fois le pic arrivé à hauteur du petit groupe, la bouche du jeune homme se tordit légèrement en même temps que son poing se refermait ce qui eut pour effet de faire éclater le pic de glace en petit morceaux. Ces morceaux furent alors projeté aléatoirement dans le coin du groupe de cœur ; un des élèves vit son uniforme entaillé au niveau de l'avant bras. C'était juste assez pour une petite provocation, histoire de faire déraper ça en conflit.

Le groupe de cœur fixa alors attentivement les deux jeunes gens tandis que de petits pics de glaces comme des bouts de verre tombèrent des manches de Shayne, et restèrent en suspend au niveau de ses mains. Dehors, on pouvait commencer à entendre les surveillants tambouriner à la porte. Le chrono était donc lancé Shae Swann : dix minutes, voir moins selon le niveau des surveillants, avant que la glace ne cède. Dix minutes pour montrer que tu vaux autant que ce que Shayne allait montrer.

_C'est le directeur qui va être content de nous revoir Lâcha t-il ironiquement, histoire de la prévenir de jusqu'où cette histoire aller les mener.



Dernière édition par Shayne O'Reily le Sam 25 Jan - 18:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar



Messages : 2288
Date d'inscription : 11/06/2013

Espèce : Hukai
Catégorie : Magie - Pyromancienne
Niveau : Université
Classe : As
Points MS : 942
Points d'apprentissage :
8 / 1008 / 100


Carte Rakishou
Inventaire & trucs:

MessageSujet: Re: A song of ice & fire - Shayne O'Reily & Shae Swann   Sam 25 Jan - 14:44

Je le vois analyser chacune de mes paroles, chacun de mes gestes sans rien dire. Clairement, je l’ai surpris avec mon sous-entendu sur un certain incident qui date de quelques années déjà et je suis assez fière de mon effet, comme en témoigne mon air satisfait.
Mais comme je le lui ai fait remarquer, nous n’avons pas tout notre temps devant nous et il va falloir cesser les petits jeux d’intimidation si nous voulons utiliser intelligemment celui qui nous est imparti. Je me détourne de lui pour jauger les autres étudiants présents dans la salle d’un air mauvais, et lui vient tranquillement se placer à mes côtés. Il a visiblement un plan et je décide de ne pas intervenir tant qu’il n’aura pas fait de mouvement.
Il décide de s’en prendre à un groupe de cœurs qui s’entraine sans rien demander à personne en faisant exploser son pic de glace de tout à l’heure au milieu de leur groupe. L’un deux est blessé à l’avant-bras. Rien de très grave mais suffisant pour que ça soit considéré comme une provocation. Et puis il faut bien avouer que comme nous sommes tous les deux tournés vers eux, tendus et en attente de leur réaction, on a l’air de n’attendre que ça. Evidemment que c’est le cas. Vous croyez qu’on est pique et carreau pour quoi ? Les cœurs grommèlent dans leur coin mais ne s’avancent pas vers nous. Je lève les yeux au ciel avec un soupir bruyant, exaspérée par tant de tolérance, et je m’apprête à leur lancer à mon tour des fireballs, mais les pics de glace apparus aux mains de mon comparse décident celui qui avait été blessé à venir vers nous. Je lui adresse un sourire ravi à sa dernière remarque. Vu le temps que j’ai passé dans son bureau, le dirlo est quasiment mon pote.

Là je sens cette sensation familière me reprendre : celle qui annonce un combat. Je fais disparaitre la boule de feu qui est dans le creux de ma main et laisse l’impudent approcher, m’avançant de même à sa rencontre. « Excusez-moi, mais on voudrait s’entrainer tranquilles là-b… » BAM. Il ne finit pas sa phrase car je lui ai envoyé un coup de rangers dans l’entrejambe. J’estime le temps de réaction dû à la surprise de trois secondes et je me retourne vivement, tendant mes mains vers ma source de pouvoir pour y récupérer de quoi faire deux fireballs : une par main. Deux secondes. C’est là qu’on comprend pourquoi j’ai vraiment choisi cet endroit précis pour porter mon premier coup : comme l’abruti est plié en deux, pas besoin de sauter sur place pour lui asséner un magnifique coup de pied rotatif dans la gueule. BAM. En approximativement cinq secondes et un tour sur moi-même j’en ai achevé un. Le pauvre cœur finit par terre, la mâchoire en piteux état, geignant comme un chien abandonné. Je le compte hors-jeu et me tourne vers le reste du groupe de cœurs, un sourire carnassier aux lèvres. Ceux-là sont véritablement stupides parce qu’ils n’ont pas l’air de comprendre qu’un être à l’air si fragile que moi puisse être capable d’un tel déchaînement de violence. En fait, je me sens assez vexée par ce manque de réactions. « Allez les enfants là on enchaine ! » Je frappe dans mes mains avec impatience pour les faire réagir, les deux fireballs se fondant en une deux fois plus grosse – je ne sais pas si c’est la présence du pique qui m’inspire mais cette constatation me réjouit car c’était un des buts que je m’étais fixée en rentrant à l’académie.

J’ignore pour le moment Shayne avec superbe et pour cause : ils sont quatre à me foncer dessus. Je me sers de ma fireball comme lance-flammes pour en rediriger deux vers lui, au moins temporairement.
L’une de mes deux cibles est apparemment de catégorie magie car il commence à marmonner dans son coin, restant à une distance respectueuse. Je décide de ne pas m’occuper de lui tout de suite car l’autre, beaucoup plus près maintenant, fait apparaitre un sabre dans sa main, l’air résigné. Je fais un pas de côté pour esquiver le premier coup, qui consiste en un grand geste vers mon bras – sûrement qu’il voulait me blesser juste assez pour m’arrêter, c’est tout à fait cœur comme mentalité ça. Néanmoins je suis trop confiante en moi-même car il réussit à me faire une légère coupure à l’épaule. Je suis trop dans l'action encore pour ressentir vraiment la douleur mais cela pourrait potentiellement s'avérer handicapant pour la suite. « Oh non pitié pas de ça, c’est d’un grossier ! » dis-je l’air déçue. Je le suis, en fait. Autant j’étais contente de moi pour le premier, autant si celui-là ne fait qu’agiter son arme dans tous les sens, ça n’a aucun intérêt. Sans plus de cérémonie je fous le feu à ses vêtements, ce qui devrait le calmer lui aussi pendant un moment. La porte de la salle a l’air de toujours tenir malgré les tambourinements de plus en plus sourds qui se font entendre et je jette un œil à IceMan pour voir comment il s’en sort contre ses deux adversaires, levant la main vers le dernier cœur que je me suis attribuée pour lui faire signe d’attendre. Technique qui porte ses fruits car il est tellement interloqué par tant de culot qu’il se stoppe dans ses incantations, le temps que je note l’essentiel.

______________

Les récompenses:
 

Fiche de personnage // Fiche de liens // Je parle en #ff0000 // FC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
As
avatar


Messages : 624
Date d'inscription : 10/06/2013
Espèce : Youkai
Catégorie : Magie
Niveau : Université
Classe : As
Points MS : 790
Points d'apprentissage :
47 / 10047 / 100


Carte Rakishou
Inventaire & trucs:

MessageSujet: Re: A song of ice & fire - Shayne O'Reily & Shae Swann   Mer 29 Jan - 22:13

A song of ice & fire
Shae Swann & Shayne O'Reily



Shae commença enfin réellement la danse. Clairement, elle avait du style quand il s'agissait de casser les noix des gens -et dans tout les sens du terme-. Shayne attendit alors que la lutine reporte son attention sur le reste des cœurs pour se diriger vers celui qui gémissait, au sol. Il l'attrapa par le col pour le trainer au bout de la pièce, près de la porte gelée qui commençait à sérieusement céder. Il lui arracha le haut de sa chemise puis forma un petit pic, fin comme un stylet et piquant comme une aiguille. Les choses commençait à bouger à Rakishou, et Shae allait, dans un futur très proche, largement y contribuer. L'étudiant pouvait donc commencer ce qu'il appelait sa publicité ; ainsi il grava quelques noms sur la poitrine du cœur, entre deux de ces gémissements de semi-conscient.. Pas assez profond pour en faire des cicatrices -et ce n'en était pas le but- mais assez pour que ce petit message reste visible et lisible quelques jours. Deux noms étaient ainsi "tatoué" sur la poitrine du coeur : "Theyst Ruho" et "Céleste Neves". Shayne n'avait aucunes certitude de si la joker et/ou le chef de la brigade SOS verrait ce petit message -qui tenait plus de la menace d'ailleurs-, mais il avait le mérite d'être là. Le but était, de toute façon, juste d'instauré une petite peur dans Rakishou pour tout ceux qui verrait ces deux noms, plutôt emblématique chez les défenseurs de l'académie.

Dans son moment artistique, notre étudiant n'avait pas vu les deux cœurs se diriger vers lui. Il eut juste le temps de refermé la chemise de son tableau pour en masquer la peinture lorsqu'il reçut un puissant coup de pied au niveau de l'épaule, ce qui eut pour effet de le faire glisser sur plusieurs mètres. Cette projection fut suivie de plusieurs coups de feu. Légèrement sonné, Shayne eut tout juste le temps de faire apparaitre un petit muret de glace, juste assez épais pour dévier les balles. Après cela, il se leva immédiatement en titubant un peu, et se réfugia derrière un des nombreux mannequins qui occupaient la salle. Les élèves dont il devait s'occuper étaient de catégories combat et arme ; il ne valait donc mieux pas tenter une approche directe : La porte allait bientôt céder, il fallait donc finir vite, maintenant, là tout de suite. Pas question de laisser les deux cœurs sans punition en tout cas, pas après l'affront qu'ils venaient de faire à Shayne. Celui-ci jeta un bref coup d'œil à Shae, histoire de voir où elle en était avec ses jouets. Elle était tout simplement en train de regarder notre pique, comme ça l'air de rien. Culotée la demoiselle. Dommage pour elle, le spectacle touchait à sa fin.

Les mains en l'air en signe de drapeau blanc, l'étudiant sorti de sa cachette. Puis il ferma les yeux et se concentra. Il visualisa alors tout ce qu'il restait de glace dans la salle : La porte, le premier pic qu'il avait fait apparaître pour intimider Shae, les quelques fragment du pic qu'il avait jeté pour provoquer le groupe de cœur, et enfin le petit muret parsemé d'impact de balles. Durant ce temps de concentration, les deux cœurs que la lutine lui avait attribué s'était doucement approchés en restant sur leur garde. La température commençait à sérieusement baisser, le contrôleur de puissance du jeune homme scintillait d'un bleu cyan, et ses oreilles s'allongèrent légèrement. Dans sa tête, Shayne percevait chaque cristaux de glace qu'il avait formé. Beaucoup à gérer simultanément, mais il tenait bon, même si le filet de sang qui coulait de son nez tendait à dire le contraire. Puis il ouvrit les yeux. Un premier pic se décrocha du muret de balles, puis fusa vers la main du cœur de catégorie arme ; il lui entailla comme il se doit la main afin de le désarmer, puis termina sa course dans le mur en face d'où il partait. Un large bloc se détacha ensuite, cette fois du pic qui avait servi de préface pour le spectacle avec Shae. Venant de derrière par rapport aux cœurs -soit en face de Shayne-, il fonça en direction des jambes du cœur de catégorie combat et lui balaya les jambes, ce qui eut pour effet de le faire tomber en arrière, directement sur le dos. Le bloc continua sa course en direction de Shayne.

A ce moment là, notre pique manqua de s'évanouir puis baissa violement les mains. Toutes la glaces qu'il avait produit se fissura puis vola en éclat, en un claquement assourdissant ; comme si l'on venait de casser une dizaine de miroirs d'un coup. Pour aujourd'hui, le jeune homme avait clairement assez utilisé de magie, et les effets secondaires s'en ressentaient. Il eut juste le temps de voir le cœur simplement désarmé le charger pour le plaquer contre le mannequin.

Assez honteux après une telle démonstration, de se faire tout simplement plaquer comme ça. Si Zack avait été là, Shayne aurait sûrement eut droit à un magnifique regard rempli de dédain, le genre de regard ayant le don d'énerver notre jeune homme. Et il savait que Shae était sûrement capable de bien plus agaçant, dans le genre "Ah, c'est tout, finalement ?". Car oui, dans le genre susceptible, Shayne avait un certain niveau quand le sujet touchait à sa puissance.

Sonné comme il faut, Shayne asséna finalement un violent coup de coude sur la nuque du cœur, puis se laissa tombé, adossé au mannequin, le cœur sonné sur lui. Il jeta alors sont regard vers la lutine, et commença à rire. Pas un rire de gaîté ou quelque chose du genre ; un rire plutôt ironique, qui sonnait comme un "Quand tu veux on recommence".

Ce qui était sûr dans l'immédiat, c'est qu'ils ne recommenceraient pas de si tôt : La glace qui bloquait la porte avait elle aussi éclatée, et avait laissé un groupe de quatre surveillants entrer pour "admirer" le travail des deux étudiants.

_Je pense que la démonstration est finie, lança t-il finalement à Shae.


La démonstration, oui. Mais cette alliance ne faisait que commencer, et elle allait continuer avec un briefing pour Shae, incessamment sous peu.

Pandemonium, avez vous dit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar



Messages : 2288
Date d'inscription : 11/06/2013

Espèce : Hukai
Catégorie : Magie - Pyromancienne
Niveau : Université
Classe : As
Points MS : 942
Points d'apprentissage :
8 / 1008 / 100


Carte Rakishou
Inventaire & trucs:

MessageSujet: Re: A song of ice & fire - Shayne O'Reily & Shae Swann   Jeu 30 Jan - 12:36

J'oublie complètement mon dernier jouet alors que j'observe IceMan. Il n'a pas l'air exactement en position de force, vu la gueule de la barrière de glace qu'il a laissée derrière lui. Je lui adresse un sourire des plus hypocrites quand il me jette un coup d'oeil, mais je ne dis rien qui puisse le froisser. Après tout, sa partie n'est pas encore finie et en plus, s'il a un ego semblable au mien, ça mettrait juste en l'air notre potentielle alliance. Je veux voir si au moins il vaut le coup avant.
En effet, la température chute brutalement et je sens un frisson me parcourir l'échine. Je déteste le froid. J'ai juste le temps d'admirer les blessures de sa première victime, lâchant une exclamation ravie en voyant un début de transformation, que cette exclamation se transforme en cri perçant, plus de surprise que de douleur. Mon épaule ? Non. Je baisse les yeux et voit des espèces de lianes enroulées autour de ma jambe, la tordant dans un axe qui n'a rien de naturel. Je pâlis à ce spectacle - je supporte bien les blessures, tant qu'elles se trouvent sur les autres, mais les miennes, c'est une autre histoire - et lance un regard meurtrier au dernier coeur.

Comment ce couillon osait-il m'interrompre ?! J'essaye d'ignorer la douleur, me concentrant sur le visage triomphant de l'élève qui me fait face, et vu comment je vois rouge, ça n'est pas une affaire très compliquée. Une de mes mains sert à brûler ses pitoyables lianes, libérant ma jambe qui reprend une position plus normale. Seule ma cheville m'élance encore et je devine une bonne entorse. Pas très grave, mais le fait d'avoir réussit à me blesser ne doit pas rester impuni - comme son premier comparse, qui a finit recroquevillé dans un coin, le torse parsemé de brûlures plus ou moins superficielles. Sans la moindre hésitation, je retire l'anneau qui me sert de contrôleur de puissance. Je sens mes os s'étirer, mes dents s'aiguiser, mes pupilles se réduisent à deux fentes. Pas d'oreilles pointues ni de griffes, je garde une apparence humaine ; mais là, je viens de prendre quelques cinq centimètres en taille, les muscles qui vont avec et ce pitoyable humain me fait face. Je me délecte de l'expression de peur sur son visage quand il comprend le pétrin dans lequel il s'est mis, lâche même un rire un brin sadique, je n'en suis pas très sûre, la voix est différente de la mienne. Je m'approche à grands pas vers lui, ses invocations de tout à l'heure viennent m'enserrer la poitrine, comme des liens pour me retenir. Le rire qui sort de ma gorge va crescendo mais s'arrête brusquement quand un bruit de verre brisé, mais genre douze fois pire, m'éclate les tympans.

C'est comme si on avait fait exploser un petit iceberg. Des morceaux de glace, tous plus tranchants les uns que les autres, volent en éclats partout dans la pièce et j'ai l'heureux réflexe de protéger mon visage de mes bras, car un éclat s'est fiché dedans. Avec une grimace, je l'enlève alors que mon cerveau se remet en marche. La source ? Shayne. Il n'y a que lui qui manipule la glace dans la salle. Je me tourne rapidement vers lui, voir ce qu'il en est : plaqué contre un mannequin, il a l'air complètement exténué, mais il réussit à assomer son dernier adversaire avant de s'écrouler par terre.
Parlant d'adversaires...

Les lianes qui m'entouraient ont disparues, je ne m'en rends compte que maintenant. La colère reprend le dessus et en un bond, je suis sur la silhouette du coeur que je devais anéantir. Il est inconscient, une plaie à l'abdomen dont s'échappe un flot mince de sang, lentement mais sûrement. Je lâche un hurlement de frustration - d'où s'était-il permit d'achever celui-là pour moi ?! - en secouant ce qui devait être ma victime, parce que c'était à moi de le mettre KO, et que je le mettrai KO moi-même, putain de bordel de merde ! Je n'entends pas la porte finalement céder et les surveillants entrer ; en revanche ils sont deux à m'immobiliser pendant qu'un troisième me remet mon contrôleur de puissance.

Je reprends mon apparence habituelle, et la fatigue et la douleur me tombent dessus, assomantes. Shayne lâche un commentaire sarcastique, fidèle à lui même malgré la performance qu'il avait fait : je lui lance un regard agacé - je lui en veut encore d'avoir achevé involontairement ma proie - accompagné d'un sourire malveillant, lui destiné au personnel de l'académie et aux élèves contre lesquels nous nous sommes battus et qui reprennent peu à peu conscience.
Bilan : une coupure à l'épaule qui ne méritait aucun soin, une bonne entorse à la cheville et une coupure au bras qui elle méritait bien quelques points de suture. Ajoutez à cela la torture que j'ai infligé à mon corps en me transformant par deux fois en quelques minutes. Oui, je peux juger Shayne, mais moi non plus je n'ai pas été au meilleur de ma forme aujourd'hui. Et de ce qu'il a montré, il vaut clairement le coup qu'on s'intéresse à lui.

Je suis les surveillants sans broncher, évitant les commentaires à Shayne, laissant toutefois transparaitre un "ouais, j'sais qu'tu peux mieux faire mec" dans mon regard - je ne peux m'en empêcher. Les surveillants nous informent qu'on doit voir le directeur avant d'aller à l'infirmerie et je leur lance un regard agacé. "Bah tiens, ça faisait longtemps, il devait se demander si on était pas malade." Ma voix est cassée et je me sens ridicule, à claudiquer derrière des armoires à glace. "Roh c'est bon, vous avez bien vu l'état dans lequel on est, on va pas s'amuser à courir pour s'échapper hein. On a l'impression d'être des prisonniers en transfert là, vous êtes ridicules vous savez ?" Je lance un regard exaspéré à Shayne, sachant qu'on va passer un mauvais quart d'heure.

"Mais au moins, les choses ici sont en train de devenir intéressantes" me dis-je en lui articulant silencieusement un "je te keep updated". Pas question en effet que je laisse s'échapper un camarade de jeu, maintenant que j'en ai un.

______________

Les récompenses:
 

Fiche de personnage // Fiche de liens // Je parle en #ff0000 // FC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: A song of ice & fire - Shayne O'Reily & Shae Swann   

Revenir en haut Aller en bas
 

A song of ice & fire - Shayne O'Reily & Shae Swann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Naufrages..... Est-ce le destin ? ( Pv Illumina)
» Shaé Mary Antonelli ▬ A song of Ice and Fire
» Song of Ice and Fire [TOP]
» Marlene • A song of ice and fire
» Top Partenaire : A Song of Ice and Fire RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Académie Rakishou :: Bâtiment principal :: Salle de duels-