nos top partenaires
la météo
Nous sommes en Hiver.



Il fait froid et la neige est arrivée ! Les paysages autour de vous seront principalement blancs et immaculés avec une température très basse. Couvrez-vous bien !

Partagez | .
 

 « On a tous vécu dans notre passé des choses qu'on préfère garder pour soi, puis on comprend que la guerre était perdu d'avance. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
avatar


Messages : 982
Date d'inscription : 24/07/2014

Espèce : Youkai
Catégorie : Magie
Niveau : Université
Classe : Carreau
Points MS : 2426
Points d'apprentissage :
50 / 10050 / 100


Carte Rakishou
Inventaire & trucs:

MessageSujet: « On a tous vécu dans notre passé des choses qu'on préfère garder pour soi, puis on comprend que la guerre était perdu d'avance. »   Mer 10 Déc - 21:03

La neige tombait sur le parc depuis plusieurs heures déjà et Mischa demeurait silencieusement allongée dans l'herbe. Couverte par sa cape, elle semblait dans sa bulle, a l'abris de toutes les attaques que la météo pouvait avoir sur son corps frêle. La neige qui tombait sur sa peau brûlante, le vent frais courait sur elle et la fraicheur ambiante n'avait pourtant pas l'air de l'atteindre. C'était ça, la jeune fille semblait à présent protégée de toutes douleurs extérieurs. Mais à l'intérieur d'elle, c'était le combat. Sa haine combattait sa douleur pour un incroyable duel auquel les larmes et l'incompréhension assistait sans trop comprendre le pourquoi du comment.
Écorchée vive, seule dans un corps et dans un esprit qui lui donnait l'impression d'être trop grand pour elle. La petite fille qu'elle avait été observait les moments défiler, debout dans un endroit sombre, et ne comprenait plus rien à ce qui arrivait. Tout ce qu'elle voyait, c'était sa main. Sa propre main qu'elle observait depuis qu'elle s'était allongée dans le parc. Sa main qui ne tremblait même pas. Cinq doigts, une paume, une bague et c'est tout. Où était passés les doigts qui enlaçaient les siens ? Comment allait-elle faire maintenant ? Et surtout... Dans quel état allait-elle ressortir de cette épreuve à laquelle elle devait faire face ? Après ce duel de sentiment de plusieurs heures dans la tête de la gamine qui commençait d'ailleurs à souffrir de beaux maux de crâne, un vaste silence arrivait après la tempête. Les yeux rivés sur les flocons de neige qui tombaient, elle restait toujours immobile. Lorsqu'elle rentra enfin en mouvement, c'était simplement pour glisser une main sous sa cape, lentement, se rassurer de la présence d'une lettre qu'elle avait contre son coeur avant de sursauter au touché de celle-ci. Oui, ce papier était bien là, non, elle n'avait pas rêvé. Elle ne sanglotait pas, mais une ribambelle de larme perlait sur ses joues jusqu'à rejoindre la glace. La gamine serrait les dents aussi fort qu'elle pouvait, quittant la chaleur du papier qui la bouleversait tant pour reposer sa main sur le tapis blanc qui l'entourait depuis plusieurs heures.
Mischa ne bougeait toujours pas, mais l'humidité commençait à traverser ses vêtements. Avant, il y a encore quelques secondes, la bluette assurait la fraicheur à la neige qu'elle recouvrait en s'entourant d'un ora glacé, mais au touché de la lettre, elle avait fermé les yeux et arrêté tout mouvement, toute action. Pendant quelques secondes, elle avait même bloqué sa respiration, peut-être pour ne pas sangloter stupidement et enfouir un peu plus la douleur qu'elle tapissait en elle. Elle ne rentrerait pas à l'académie, enfin dans un bâtiment tant que ça n'irai pas mieux, ça c'était vu d'avance.

Des bruits qui sonnaient comme des coups de marteaux dans cet agréable silence venait sortir Mischa de ses pensées. D'un revers de manche, elle essuyait le flot de larme qui balafrait ses deux joues pâles mais gardait son regard perdu entre les flocons.

- Putain, qu'est ce que tu fous ici toute seule ? T'Tarée à rester dans la neige comme ça sérieux. Tiens, mission, c'est pour toi, la prochaine fois j'enverrai boulet la direction, quelle idée d'aller se planquer dans les terrains alors qu'il neige comme pas possible sérieux. Bien une carreau pour avoir des idées comme ça...vingt neuf novembre tam tam tam

Quelqu'un avait déboulé près de la jeune carreau et après avoir déversé un flot de parole et de mauvaise humeur, la personne qu'on devinait être un garçon au timbre de sa voix avait jeté un papier à Mischa avant de partir en grognant. Sans broncher, sans froncer un sourcil et sans tendre la main, la boulette avait atterri dans son cou sans qu'elle ne la regarde. La dernière fois qu'on lui avait apporté un papier, c'était y a cinq heures, et depuis, elle était ici. La gamine préférait éviter un nouveau papier, pas tout de suite. Elle avait le temps non ? D'habitude, elle aurai sûrement retenu la tête du messager de mauvaise humeur pour lui jouer un ou des tours plus tard, mais là, rien. L'idée ne lui avait même pas effleurait l'esprit, elle était restée de marbre jusqu'à ce qu'il soit assez loin pour ne plus la voir. De toute façon, elle était sûre qu'il ne s'était pas retournée.
Un nouveau flot de larmes brulantes tranchait ses joues gelées.

______________


Je parle en #8B008B et mes PNJ sont des arcs-en-ciels.

Mes récompenses. ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar


Messages : 982
Date d'inscription : 24/07/2014

Espèce : Youkai
Catégorie : Magie
Niveau : Université
Classe : Carreau
Points MS : 2426
Points d'apprentissage :
50 / 10050 / 100


Carte Rakishou
Inventaire & trucs:

MessageSujet: Re: « On a tous vécu dans notre passé des choses qu'on préfère garder pour soi, puis on comprend que la guerre était perdu d'avance. »   Sam 27 Déc - 16:24

Le silence reprenait ses droits après que le bruyant messager était parti en ruminant, tapant des pieds, et s'agitant sans raison comme si les flocons de neige allaient le tuer. Mischa n'avait pas tourné la tête alors que d'habitude elle aurait sûrement réagit au quart de tour et se serai jetée sur l'insolent qui avait osé lui parler de cette façon. Mais là, c'était différent. Tout était différent.
Après que l'individu se soit assez éloigné, le flot de larme reprenait son chemin comme s'il ne s'était jamais arrêté. Près d'une heure avait coulé ainsi, sans que le moindre mouvement anime le corps de la gamine. Le temps défilait vraiment a une vitesse incroyable, elle ne savait même plus vraiment depuis combien de temps elle était là, allongée dans la neige.

Relançant sa main en direction de sa cape, elle s'assura encore de la présence du papier avant de tressaillir. Cette dernière action avait fait naître en elle un élan de rage qui la poussa à bouger, à agir mais surtout à quitter un peu cette académie. Du bout des doigts, elle tâtait le creux de sa poitrine et de son cou à la recherche de la mission envoyée par le boulet de l'établissement.
Après l'avoir trouvé, elle entama l'idée de se relever. Depuis qu'elle est allongée sur le sol, une bonne pellicule de neige l'avait recouverte et la température de son corps avait du chuter de plusieurs degrés, un mouvement rapide n'était donc absolument pas le bienvenu. Doucement, la gamine se redressa jusqu'à être assise, puis, d'un geste de la main, elle fit voler la fine couche de flocon qui s'était empilés par ci par là. Une fois déneigée, elle entreprit la lecture de la mission.

Mischa Hopkins, classe carreau.
Les lieux abandonnés sont souvent envahis par de sombres individus dont le dessein est à craindre, ou par des monstres sanglants dénués d'humanité. A Poveglia, il s'agit d'un bâtiment sombre, un ancien hôpital, dont il ne reste plus qu'une structure froide inhumaine dont les salles sombres sont restées à l'abandon. Un ancien médecin ayant perdu la raison utiliserait les matériels médicaux afin de créer une puissante drogue qu'il vendrait en ville.
Seulement, il y a eu quelques complications et les cobayes qu'il a utilisé ont mal fini. Certains sont morts, d'autres sont devenus fous. Afin de stopper ça, il faut démanteler le système et mettre fin aux termes de cet ancien médecin.
Il vous faut détruire le matériel médical employé à créer la drogue et stopper les agissements du médecin.

Une épaisse fumée blanche s'échappa des lèvres de la carreau qui du revers de la main stoppa le flot de larmes de ses joues. Elle avait longuement soupiré avant de froisser le papier et de se relever complètement pour rejoindre sa chambre.
La tête baissée pour éviter l'avalanche de flocon dans les yeux et d'un pas rapide, elle se rendait au dortoir en quelques minutes et espérait au fond d'elle ne pas croiser la petite carreau qui lui servait de colocataire. Ce n'était rien de méchant contre Ruby, juste que Mischa n'avait aucune envie de parler à qui que ce soit ni à quoi que ce soit d'ailleurs. À la limite, elle récupérerait son petit écureuil et l'emmènerait avec elle, mais la carreau savait bien que son petit compagnon pouvait soigner beaucoup de blessure mais pas toutes. Elle avait découvert ça dans une de ses expéditions, après avoir été attaqué par un des monstres que renfermait la forêt, la petite boule de poil s'était enroulée sur la blessure assez superficielle et quant elle avait quitté sa place, la blessure avait cicatrisé, il ne restait plus que de la peau rose et neuve. De toute façon, pouvoir de guérison ou pas, Mischa et l'écureuil ne se quittaient plus depuis qu'ils s'étaient trouvés.


La gamine venait de poser sa main sur la poignet de sa porte, introduisant sa clef dans la serrure avant de lâcher un soupire de soulagement en voyant la pièce vide. Et bien en bordel d'ailleurs. D'un regard, elle balaya l'ampleur des dégâts sans trouver une quelconque motivation à entreprendre le moindre rangement. Elle voulait juste trouver de quoi se changer, un sweat, une jupe, des boots, sa vielle cape et ... C'était tout non ? Se déshabillant en un clin d'oeil, elle envoya valser ses affaires trempées dans un coin sur le radiateur. À tous les coups, ça ferai râler la courageuse colocataire qui arrivait tant bien que mal à supporter Hopkins, mais pour le coup, c'était pas vraiment son problème.
Alors qu'elle enfilait son sweat, la lettre reçue cette après midi dégringola se son soutient gorge. Mischa posa ses yeux dessus, longuement, silencieusement, elle continuait à la fixer dans bouger, comme paralysée. Une nouvelle coulée de larme venait perler sur sa joue, dégringolant jusqu'à son cou et venant s'écraser contre le sweat-shirt à moitié enfilé. Évidemment, l'idée de déchirer ce papier lui avait traversé l'esprit, mais elle savait très bien que sans lui, elle tomberait vite dans l'idée de "c'est pas vrai, c'est qu'un cauchemar, je l'ai rêvé" et ça, c'était vraiment pas bon comme idée. Alors très doucement, elle finissait d'enfiler son sweat avant de se baisser pour rattraper le papier.

Replaçant la lettre contre son coeur, elle finissait de s'habiller et après avoir enfilé sa cape, elle tendit une main en direction du petit écureuil qui courait sur son lit. Évidemment qu'elle allait l'emmener avec elle, c'était sûrement le seul être vivant qu'elle avait envie de croiser à ce moment précis. La carreau frotta le haut de son petit crâne avant de claquer la porte derrière elle, direction la grille de l'académie.

Froide, imperturbable, le regard meurtrier, elle dégageait volontairement un aura glacial pour démotiver toutes personnes susceptibles de vouloir engager une conversation avec elle. Tendant le papier au gardien de la grille, elle le replia dans sa cape au moment ou elle quitta l'académie.

» - And the show must go on... »

______________


Je parle en #8B008B et mes PNJ sont des arcs-en-ciels.

Mes récompenses. ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

« On a tous vécu dans notre passé des choses qu'on préfère garder pour soi, puis on comprend que la guerre était perdu d'avance. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quelqu'un faussement oublié reste toujours dans notre cœur [ PV : SANI ! ]
» [Quête]Un bond dans le passé
» Les lieux sont aussi des liens. Et ils sont notre mémoire. ~ Gabrielle de Vendôme
» Lara Croft L'extraordinaire est dans nos actes et non dans notre façon d'être
» [Magie] La magie dans notre monde.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Académie Rakishou :: Extérieur :: Stade-